Infos Business

ESPACE PUB

Autonomisation des femmes : 500 millions de francs à taux concessionnel disponibles

Autonomisation des femmes : 500 millions de francs à taux concessionnel disponibles Le ministre Koné Mariatou de la Femme, de la Protection de l’enfant et de la Solidarité a présidé, lundi 12 février 2018, une double cérémonie à la salle Félix Houphouët-Boigny du District d’Abidjan. Il s’agit d’une convention entre son ministère et onze institutions de gestion de micro-crédits appelés Systèmes financiers décentralisés (Sfd) portant sur la mise à disposition de ces structures financières d’un fonds de cinq cent millions de francs et de remise de ristournes aux Sfd ayant respecté le cahier des charges qui leur était soumis. Le montant total de ces ristournes est de dix millions six cent mille francs et le nombre de bénéficiaires est de onze. Les fonds remis aux Sfd s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Fonds national « Femmes et développement » créé par décret en 2014 qui vise l’accès aux femmes démunies de fonds à des conditions exceptionnelles en vue de la mise en place d’une activité génératrice de revenus. Les Sfd ont été chargés de la redistribution du fonds. Pour bénéficier de ce financement, entre autres conditions, il faut être femme et fournir les dossiers requis disponibles auprès des Sfd. En termes de facilités, la candidate peut avoir une activité ou non, il ne lui est pas demandé ni d’aval ni de caution encore moins une épargne préalable. Les montants prêtés vont de 50.000 à 500.000 FCfa à titre individuel et de un million et plus pour les groupements de femmes et le taux de remboursement est de 1% par mois. Le ministre a indiqué que ce système de financement est « une action de très haute portée sociale » et qui est une réponse du gouvernement de Côte d’Ivoire à l’insertion sociale des femmes les plus défavorisées qui autrement n’auraient accès aux systèmes de prêts traditionnels. Elle a eu une adresse particulière aux femmes qui ont déjà bénéficié de ce fonds en les exhortant à une gestion responsable et aux remboursements rapides afin que celles qui sont en attente de financement puissent elles aussi en bénéficier. A ce niveau, la coordonnatrice du projet, Kouadio née Koné Poragnon a donné des chiffres plutôt rassurants quant au taux de remboursement des sommes déjà consenties. Elle les situe à près de 90%. La ministre Koné Mariatou a également soutenu que c’est parce que le gouvernement veut un développement « inclusif » que plusieurs fonds logés dans divers ministères et surtout le Fonds d’appui aux femmes de Côte d’Ivoire (Fafci) sont prévus exclusivement pour cette partie de la population nationale. Notons que c’est onze Sfd qui vont recevoir les cinq cents millions pour cette année, à l’issue de la signature de convention. fratmat.info

1518514442     fratmat.info

Vous avez le choix entre remplir ce formulaire et
nous écrire á info@pmeservices.net